La transformation digitale bat son plein au coeur des entreprises. Les multiples incitations étatiques et les très nombreux articles de presse sur le sujet en témoignent. Et qui dit transformation digitale dit plus grande sollicitation de la DSI, de la part de la Direction Générale mais aussi et surtout des métiers. Vous êtes débordé de travail… Mais finalement, cette transformation digitale ne serait-elle pas l’occasion de changer les règles du jeu ? Comment pouvez-vous en profiter pour modifier votre positionnement au sein de l’entreprise et devenir un véritable centre de services ? Par quels moyens pouvez-vous gagner en agilité et en réactivité ?

Projets digitaux : les demandes métiers en constante augmentation

prestataire automatisation processus Les demandes de digitalisation de processus métiers affluent sur votre bureau ou dans votre boite mail… Les collaborateurs, notamment les nouvelles générations, sont de plus en plus exigeants. Habitués à des environnements extrêmement digitalisés dans leurs vies personnelles, ils souhaitent avoir les mêmes usages dans l’entreprise. La DSI doit donc faire face à ce nouveau défi.

Le problème ? Vous n’avez pas plus de moyens humains ou financiers pour répondre à cet accroissement d’activité. Les dossiers s’accumulent et vous faites au mieux pour gérer les urgences IT (maintenance du SI, montée de versions logiciels , etc.) tout comme les projets métiers (création d’un outil pour la gestion des congés, mise en place d’un workflow pour les prévisions des ventes, etc.). Malheureusement, vous ne pouvez pas tout mener de front.

Une situation délicate s’installe : les métiers trouvent et installent des applications logicielles par eux-mêmes. Bien évidemment, de votre point de vue de DSI, ce n’est absolument pas souhaitable pour des questions de sécurisation des données, de shadow IT, de redondance des applications… Alors comment procéder ?

Posture de la DSI : un changement nécessaire pour accroître l’implication des métiers  

prestataire automatisation processus métier Pour entrer dans un nouveau cercle vertueux et regagner la confiance des métiers, il est indispensable de changer quelques-unes de vos habitudes. Tout d’abord, essayez de nouer des relations plus “intimes” avec les métiers. Immergez-vous dans leur quotidien, tentez de comprendre leurs problématiques dans le détail. Grâce à cette connaissance fine du terrain mêlée à votre expertise IT, vous répondrez plus efficacement à leurs besoins.

Par ailleurs, en créant cette relation partenariale, vous cesserez d’agir comme un “guichet”, vous pourrez gagner en proactivité et mutualiser les projets. En effet, vous acquerrez une vision d’ensemble qui sera très utile pour digitaliser intelligemment. Au lieu de mener des projets département par département, vous serez en mesure d’identifier les possibilités de transversalité et d’interconnexions.

Enfin, insuffler un esprit Digital Workplace au sein de votre structure pour permettre aux métiers de gagner en autonomie. Cela vous évitera bien des urgences à résoudre sur le long terme. Diffusez les bonnes pratiques “digitales” en insistant sur les bénéfices  et les risques éventuels. Vous pouvez par exemple expliquer l’intérêt de bien respecter la politique de gestion des données (finis les fichiers Excel à outrance) pour ensuite bénéficier d’indicateurs plus pertinents ou tout simplement être en conformité avec le RGPD. Vous pouvez aussi les inciter à prendre du recul sur leur organisation pour déterminer comment une digitalisation pourrait les amener à être plus performants.

Solutions digitales : disposer des bons outils pour gagner en agilité

prestataire gestion conformité Bien évidemment, pour mettre en oeuvre tous ces conseils et répondre efficacement aux demandes de projets digitaux qui vous parviennent, vous devez être équipés des bons outils. Faire appel aux solutions logicielles leaders du marché, pour digitaliser un processus RH ou commercial par exemple, n’est pas toujours la meilleure chose à faire. Pourquoi ? Car cela demande aux métiers de se conformer au mode de fonctionnement de tel ou tel logiciel, plutôt que d’adapter les processus aux besoins réels et particuliers des utilisateurs. Le résultat ? Des licences peu ou mal utilisées, des recours systématiques aux fichiers Excel et un SI mal alimenté. Sans parler des coûts de licences !

Ouvrez le champ des possibles et faites appel à un prestataire qui sera capable de vous proposer des applications sur-mesure, parfaitement adaptées à votre contexte et ne nécessitant pas des dizaines de jours hommes en développement et intégration.

Chez DAMAaaS, nous fonctionnons en mode agile (et chez nous ce n’est pas juste un concept !). Nous rencontrons les DSI et les métiers et créons ensemble, en direct, l’architecture du processus à digitaliser. Grâce à notre méthode de construction “codeless”, vous visualisez immédiatement à quoi ressemblera votre application ; elle est directement opérationnelle, vous pouvez même la tester ! Au fur et à mesure des échanges, l’application évolue jusqu’à correspondre dans les moindre détails aux attentes de vos utilisateurs. Vous êtes sceptique ? Nous avons des preuves :  Contactez-nous !

prestataire gestion processus

Ronan Bertel

Par Ronan Bertel, le 05/02/2019

Share This