Les écosystèmes professionnels sont de plus en plus connectés, tandis que les exigences des employés et des clients s’accroissent d’année en année. En tant que DSI vous êtes dans l’oeil du cyclone. On attend de vous que vous fournissiez des services ultra-performants, en termes de qualité de service mais aussi de sécurisation des données, d’expérience utilisateur etc. Bien évidemment, d’un autre côté on vous demande de réduire vos coûts… Est-il possible de concilier ces intérêts antagonistes ? Réponse dans ce billet.

Digitalisation = explosion des dépenses ?

digitalisation processus métierBeaucoup de DSI voient encore le phénomène de digitalisation des process métiers d’un mauvais oeil. En effet, la digitalisation, si elle est mal menée, peut mettre à mal les politiques mises en place par la DSI. Comment bien gérer sa politique de gestion des données si les métiers installent des applications diverses et variées en permanence ? Comment urbaniser son SI si les départements utilisent des logiciels différents pour les mêmes usages ?

Sous cet angle, la transformation numérique peut effectivement être synonyme d’augmentation des dépenses des différentes directions. Pire, votre fonctionnement est également impacté car vous passez plus de temps à gérer les problèmes liés au shadow IT, à tenter d’identifier les failles de sécurité engendrées par la multiplication d’applications, mais aussi à trouver des solutions pour rationaliser le parc applicatif, entre autres choses… Et nous le savons bien, le temps c’est de l’argent ! Bien sûr, il est également possible de faire tourner les choses à votre avantage en rationalisant les pratiques métiers par exemple…

Digitaliser autrement, oui, mais comment ?

réduction coûts logicielVotre expertise IT et votre rôle transversal vous permettent tout à fait d’envisager la digitalisation comme une opportunité. Votre vision globale du portefeuille logiciels vous permet dans un premier temps de repérer les applications redondantes. Vous pourrez ensuite déterminer laquelle est la plus performante pour ne garder que celle(s)-ci pour l’ensemble des départements.

Votre expertise IT vous permettra également d’analyser les performances des logiciels structurants de l’entreprise (CRM, ERP, SIRH, etc.). Grâce à cela, vous vous rendrez peut-être compte que l’application X peut finalement être supprimée car le CRM dispose d’une fonctionnalité similaire, pas exploitée jusque là. Bref ! Pensez “décommissionnement des licences logicielles”.

Par ailleurs, n’hésitez pas à sensibiliser les différents publics (salariés, directions, prestataires) aux dangers d’une digitalisation sans concertation avec l’IT : données dispersées au sein de l’entreprise, failles de sécurité, augmentation des budgets des départements…

Enfin, faites rimer digitalisation et innovation. C’est l’occasion de repenser les manières de fonctionner, de prendre du recul et d’améliorer les pratiques. Mais encore faut-il disposer des solutions adéquates.

Une maîtrise des coûts grâce à la digitalisation, vraiment ?

Digitalisation processus métierPour aller plus loin que la “simple” rationalisation applicative, vous pouvez réunir les métiers autour d’une table et brainstormer autour des pratiques de chacun. Ensuite, vous pourrez les conseiller, les aider à mutualiser leurs besoins afin de mettre en place une solution complète et transversale plutôt que des briques spécifiques à un métier particulier dispersées ici et là. De plus, faites appel à des outils collaboratifs par nature au lieu de ceux proposant une tarification par utilisateur. Ce sont les meilleurs moyens d’assurer une évolution saine de vos solutions logicielles en cas de forte croissance de votre entreprise.

Avec DAMAaaS vous pouvez construire des applications totalement “sur-mesure”, pour répondre aux besoins du plus grand nombre. Grâce à notre méthode de co-construction complètement transparente, vous constatez en direct les modifications apportées en fonction des échanges. L’agilité poussée à l’extrême, c’est notre crédo ! Cela vous permet de limiter les coûts de développement et, par la suite, de maintenance. Vous êtes plus autonome et réactif face aux demandes des métiers et en gardez le contrôle.

Vous passerez alors d’une simple optimisation des coûts à une véritable réduction de ceux-ci. Grâce à DAMAaaS, vous pourrez supprimer certains logiciels inutiles ou exploités à 10% par des applications personnalisées construites à partir d’un unique moteur. Et parce-que des exemples valent mieux que des longs discours, nous vous invitons à nous contacter pour échanger et réaliser un POC !

Nicolas Thery

Par Nicolas Thery, le 18/02/2019

Share This