Aujourd’hui, 88 % des Français utilisent internet (1). Cet usage quasi universel a conduit les entreprises à se digitaliser au fil des années, avec pour objectifs principaux de développer la satisfaction client, gagner en efficacité opérationnelle ou encore maintenir leur compétitivité face à la concurrence et aux nouveaux usages (2). La transformation digitale est tout bonnement inévitable pour les entreprises qui souhaitent s’adapter à tous les contextes économiques, concurrentiels ou même sanitaires…

 

Une transformation digitale enclenchée, mais à plusieurs vitesses

   transformation digitale en franceSi la transformation numérique est en marche en France, les études menées sur le sujet à l’échelle internationale montrent que les entreprises françaises sont loin d’être les plus avancées en matière de digitalisation. Le niveau de maturité de notre territoire en termes d’intégration et d’optimisation des solutions issues de la transformation digitale atteint la 8ème place au niveau mondial, derrière des pays européens comme l’Allemagne et les Pays-Bas,  mais aussi des puissances émergentes telles que le Brésil, le Mexique ou l’Inde (3).

Au niveau national, les disparités entre les entreprises sont fortes. D’après la plupart des enquêtes récentes, la digitalisation des entreprises dépend grandement de leur taille et de leur secteur d’activité. Par exemple, les médias, les télécommunications et le secteur bancaire sont à ce jour les plus impliqués dans la révolution numérique. À l’inverse, l’industrie et la santé pâtissent d’un certain retard.

 

LE PALMARÈS DE LA TRANSFORMATION DIGITALE

  • La transformation digitale est aujourd’hui une réalité (ou se trouve en cours de déploiement) pour 29 % des TPE seulement (4), malgré le fait que deux tiers des dirigeants de TPE jugent que les outils numériques sont indispensables au bon fonctionnement de leur activité (5).
  • Plus de 70 % des PME françaises ne disposent d’aucun outil numérique alors qu’elles réalisent quotidiennement des tâches répétitives à faible valeur ajoutée pouvant être automatisées et sécurisées (6). Pire : seules 11 % des PME françaises de 10 à 249 employés utilisent des outils digitaux efficaces, contre 36 % des sociétés de plus de 249 employés (7).
  • De leur côté, 81 % des ETI ont engagé leur transformation digitale (8). Elles en apprécient d’ailleurs déjà les bénéfices puisque 76 % d’entre elles constatent une réelle amélioration de leur efficacité opérationnelle et 72 % affirment bénéficier d’une meilleure compétitivité face à la concurrence et aux nouveaux comportements d’achat.

 

Ainsi, plus une entreprise est de taille réduite, plus elle semble éprouver des difficultés à intégrer des outils numériques à grande échelle. Pour autant, l’efficacité de la digitalisation des organisations n’est plus à prouver : les structures les plus matures dans leur transformation digitale afficheraient une croissance six fois plus élevée que les entreprises les moins avancées (9). Alors, comment parvenir à mener cette transformation et combler l’éventuel retard ?

 

Les principaux leviers de la transformation digitale

Le digital est désormais l’un des principaux leviers de productivité et de croissance pour les entreprises. Dès lors, les sociétés de toutes tailles et de tous secteurs ont intérêt à accélérer leur transformation digitale pour booster leur développement.

Pour bénéficier pleinement des effets de cette transformation, avez-vous activé l’ensemble des leviers à votre disposition ? Ceux qui suivent ont été mis en place dans la plupart des entreprises ayant achevé leur transformation numérique.

 

1- La technologie : mettre en place des outils digitaux 

transformation digitale en franceSi nous ne devions vous donner qu’un seul conseil en termes d’outil, ce serait de privilégier les solutions Cloud. En effet, les logiciels Cloud (SaaS) sont de véritables moteurs d’accélération du changement. Ils facilitent la gestion des accès aux données de l’entreprise et offrent une capacité de montée de charge imbattable. Le modèle économique des solutions Cloud est également un précieux atout pour maîtriser votre budget et l’ajuster en fonction de l’utilisation réelle des outils.

 

2- Les ressources humaines : mobiliser les compétences en interne

transformation digitale en francePour réussir votre transformation numérique, vous devez idéalement pouvoir mobiliser, parmi les compétences disponibles en interne, celles qui seront essentielles pour réaliser des changements profonds. Plus les collaborateurs seront impliqués dans la transformation globale de l’entreprise, plus celle-ci se fera rapidement et en douceur. 

À terme, tous les collaborateurs devront intégrer les nouvelles méthodes de travail apportées par le digital, au coeur même de leur métier. Ce n’est pas une mince affaire et cela nous conduit directement au troisième levier.

 

3- L’organisation : opérer une conduite du changement vers une culture digitale

Ne vous concentrez pas uniquement sur le changement lui-même, pensez à surveiller la perception que les collaborateurs ont du changement qui est en train de s’opérer. Leur vision peut être influencée par de nombreux facteurs externes au projet : par exemple l’actualité économique, les actions syndicales en cours ou encore une crise sanitaire mondiale hors norme… Cette perception de la transformation que vous êtes en train ou sur le point de mener doit faire partie intégrante de son pilotage. Accéder à la maturité numérique est un processus continu ! Et en parlant de processus…

 

4- Les processus métier : gagner en efficacité et en réactivité

transformation digitale en franceDes processus métiers existent nécessairement dans votre organisation. S’ils sont pilotés, c’est un bon point, mais cela ne suffit pas. Dans un environnement mouvant, qui nécessite de s’adapter en permanence et en temps réel, il faut s’assurer que les processus soient efficaces et surtout, partagés (suivis par tous). Pour réussir votre transformation digitale, un travail de fond doit être effectué sur les processus opérationnels et centraux de l’entreprise. En effet, dans le cadre de projets de transformation, l’approche processus est à la base de la mise en place de solutions et d’outils cohérents et performants.

 

Si votre budget, vos ressources et vos compétences semblent trop contraints pour mener à bien cette transformation, évitez de l’opérer seul. Appuyez-vous plutôt sur des experts du domaine, par exemple un prestataire informatique spécialisé dans la digitalisation des processus métier…

 

(1) Etude Hootsuite & We Are Social, 2017
(2) Enquête KPMG, “Etat des lieux et recettes des ETI les plus avancées”, 2018
(3) Etude Vanson Bourne, 2016
(4) Etude OpinionWay, “La transformation digitale des TPE”, 2019
(5) Etude OpinionWay, “La transformation digitale des TPE”, 2019
(6) Etude Markess, 2017
(7) Etude Deloitte, “Economie numérique : Le digital, une opportunité pour les PME françaises”, 2016
(8) Enquête KPMG, “Etat des lieux et recettes des ETI les plus avancées”, 2018
(9) Étude CCI Paris Ile-de-France, 2015

Ronan Bertel

Par Ronan Bertel, le 05/06/2020

Share This